Confiture d’oranges amères

Préparation : 3 jours.

Ingrédients : 12 oranges amères, 2 oranges douces, 2 citrons, 4,5l d’eau, sucre à déterminer en cours de préparation (entre 4 et 5 kgs)

 Préparation :

CONFITURE D’ORANGES AMERES                 A faire en janvier( période des oranges amères)                                                                                  

Laver les oranges et les citrons avec soin.

Couper les en lamelles extrêmement fines.

Pour les pépins : au fur et à mesure, les retirer, les mettre dans un bol, et les recouvrir d’eau froide : on garde précieusement ce bol pendant 48h, jusqu’à la cuisson de la confiture.

Mettre les oranges et citrons coupés dans une grande bassine à confiture, avec 4,5 l d’eau froide.

Laisser macérer pendant 24 heures.

Puis faire chauffer, et porter à ébullition pendant 35 minutes. Retirer du feu.

Laisser macérer à nouveau pendant 24 heures.

Puis peser eau et fruits,  et ajouter le même poids de sucre.

Laisser macérer quelques heures, en mélangeant bien.

Cuisson :

Mettre sur le feu, et porter à ébullition, pendant 1heure 20minutes.

Par ailleurs, vous aurez préparé un jus de citron, et passé à travers un linge pour la récupérer, l’eau dans laquelle ont macéré les pépins (çà donne une sorte de colle assez épaisse)

10 minutes avant de retirer la bassine du feu, ajouter, en tournant avec une spatule de bois, le jus de citron et l’eau des pépins.

Mettre en pots la confiture chaude, en prenant soin de bien répartir fruits et sirop.

 

Remarques :

– Il est recommandé de porter un soin particulier pour obtenir des tranches, ou lamelles, de fruits très fines : c’est à cette condition que l’on obtiendra une confiture de qualité !

– Il ne faut pas se laisser impressionner par la quantité d’eau que l’on doit mettre : la première fois, on se dit que c’est tellement liquide, que çà ne pourra jamais prendre ! Mais si, çà prend, et c’est délicieux !

– Il faut prévoir environ 20 à 25 pots pour une tournée de confiture.

– La confiture prend plus facilement dans des petits pots (250g) que dans des grands.

Cette recette nous a été donnée par une de nos hôtes, qui habitait à Nice, et qui nous avait  promis de nous envoyer une recette de confiture d’oranges : nous avons reçu, mi-janvier, un petit colis contenant, la recette, et les oranges amères, de son jardin !

C’est une recette que nous partageons avec plaisir, à nos hôtes qui nous la demandent !

Christine Lagarde

 

Velouté de potimarron

Dans une marmite , faire fondre le beurre salé, y ajouter les blancs de poireaux, et le potimarron coupé en cubes. Saler, poivrer. Ajouter 1/2 litre d’eau et 1/2 litre de lait, ainsi qu’un cube de bouillon de volaille.Faire cuire 40 minutes à feu doux. Retirer du feu, mixer. Selon les goûts, ajouter de la crème fraîche, ou un peu de curry. Mais c’est délicieux , nature !

Ingrédients :  40 gr de beurre salé.     4 blancs de poireaux.                                      1kg de potimarron.    1/2 litre de lait. 1/2 litre d’eau. Sel et poivre.

Velouté de courgettes au chèvre frais

Dans une cocotte, faire revenir doucement 3 ou 4 oignons rouges avec un filet d’huile d’olive. Ajouter 700 gr de courgettes coupées en morceaux (de 3-4 cms) Faire suer avec les oignons pendant 10 minutes. Ajouter 1litre 1/2  d’eau bouillante, saler, poivrer. Laisser cuire à feu doux 30 minutes.                                       Mixer en ajoutant un petit fromage de chèvre frais, longuement pour faire un beau velouté.

Au moment de servir, parsemer, selon votre goût, avec du basilic frais ciselé, ou du cerfeuil, ou de la coriandre.

C’est délicieux. Je fais ce velouté avec les courgettes du potager, le basilic de mon maraîcher de St Pierre sur Dives, et le fromage de chèvre du petit producteur du marché de Cabourg.

 

 

La teurgoule

 Pour 1 litre de lait (cru évidemment !) : 60 g de riz rond. 60g de sucre roux. 1cc de cannelle. 1 feuille de laurier. 1 verre de crème fleurette.

Ne rien mélanger. Mettre simplement tous les ingrédients ensemble dans une terrine en terre de préférence. Cuire à four doux au moins 5 heures (120°). C’est une merveille, un plat typique de Normandie !

Vous trouverez cette spécialité aux menus de nombreux restaurants en Normandie ! 

 

Crème brûlée à l’ancienne

1/4 litre de lait. 1/4 litre de crème fleurette. 4 jaunes d’oeuf. 1 gousse de vanille. 50g de sucre semoule. 60g de vergeoise blonde. 1cc de fleur d’oranger.

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue; et laisser infuser 10 mn à couvert. Ajouter la crème fraîche, et faire chauffer jusqu’au 1er frémissement. Retirer la vanille. Dans une terrine, travailler les jaunes d’oeuf avec le sucre, et ajouter le mélange lait + crème , et la fleur d’oranger.

Répartir la crème dans 6 petits ramequins. Faire cuire 25 mn à four doux (120°) Laisser refroidir. Mettre au réfrigérateur.

Au moment de servir, saupoudrer de vergeoise, et caraméliser .